Le Mozambique a besoin de 250 millions de dollars pour renforcer son secteur immobilier

Le FFH a déclaré qu'il manquait actuellement de budget pour faire avancer ses projets en cours en raison de la réduction des revenus générés par la location des propriétés de l'État et de l'intention du gouvernement de ne plus attribuer au FFH le produit de ces locations.

À la recherche de mécanismes alternatifs, le FFH a jugé prioritaire de mobiliser des fonds pour l'année prochaine, ainsi que d'impliquer le secteur privé pour répondre à la demande de logement du marché, a déclaré M. Borges lors d'une récente réunion de planification destinée à étudier les mécanismes pour mobiliser des fonds pour le secteur immobilier.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés