Interview : Les BRICS invités à soutenir le développement des infrastructures en Afrique

Les pays BRICS ne doivent pas seulement se concentrer sur l'Afrique du Sud, son seul membre officiel en Afrique, a déclaré Miller Matola, le PDG de Brand South Africa, dans une interview accordée à Xinhua à Johannesburg.

Brand South Africa est un organisme gouvernemental mis en place en août 2002 par la Présidence dans le but de promouvoir le développement entre l'Afrique du Sud et la région de l'Afrique ainsi que la communauté internationale.

Les BRICS, composé du Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud sont parmi les puissances économiques émergentes dans le monde. « L'Afrique du Sud ne participe pas en tant que membre du groupe BRICS seulement dans ses propres intérêts, mais pour l'intérêt général du continent africain, et ceci est important parce que les pays africains détiennent tellement de potentiel pour les BRICS », a déclaré Motola à Xinhua.

Le groupe BRICS ouvrira mercredi leur sommet annuel de 2012 en Inde, sous le thème « Partenariat BRICS pour la stabilité, la sécurité et la prospérité mondiale ».

« Nous leur demandons instamment de regarder le continent africain comme étant plus qu'une simple source de ressources naturelles, mais aussi en tant que destination pour l'industrialisation, et en tant qu'un excitant marché de consommation », a déclaré Matola exclusivement à l'agence Xinhua.

L'agence a prédit que d'ici juin 2014, près de 60% de l'économie africaine sera une zone unique de libre échange couvrant le sud, l'est et centre de l'Afrique, ce qui permettra un débit plus facile et plus efficace des biens, des personnes et des investissements.

Le PDG a indiqué qu'une coopération « plus large, plus étroite » entre les nations BRICS promet d'énormes possibilités pour le commerce et l'investissement intérieur et à travers tous les cinq pays membres. Par exemple, la Chine est la plus grand marché d'exportation sud-africaine alors que l'Afrique du Sud est le plus grand partenaire commerciale de la Chine sur le continent.

Le groupe doit essayer autant que possible d'adopter des positions communes et de travailler de concert avec l'autre pour assurer leur influence collective sur la scène mondiale, a déclaré le PDG.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés