Le Botswana construira une barrière de plusieurs millions de dollars pour contenir la fièvre aphteuse

Le conseil du district nord-oust du pays, le président Tebogo Bethia, a annoncé cette nouvelle jeudi aux médias.

Ceci est l'un des efforts déployés par le gouvernement pour protéger les exportations bovines du Botswana vers l'Union européenne (UE), a-t-il déclaré, car ces exportations ont été considérablement entravées en raison de foyers ponctuels de cette maladie.

"Cette barrière de 90 km s'étendra de la barrière existante de Makalamabedi dans le district à la porte de Kuke, et atténuera les risques futurs de fuite de la fièvre aphteuse de Ngamiland vers d’autres districts", indique un communiqué du conseil.

L'Organisation mondiale de la santé animale a récemment déclaré la zone de Boteti (zone 4A, dans le centre du pays) débarrassée de la fièvre aphteuse, ouvrant la voie à une reprise des exportations de boeuf vers les marchés de l'UE.

L'organisation avait auparavant demandé au Botswana d'établir une zone tampon entre Boteti et le district de Ngamiland, affecté par la fièvre aphteuse depuis 2007.

En 2008, la fièvre aphteuse s'est propagée vers le sud de Ngamiland vers le district de Ghanzi, menaçant les exportations de buf du Botwana vers l'UE.

Le Botswana a souffert de trois poussées de la fièvre aphteuse cette année, qui a entraîné la suspension de l'exportation du boeuf vers l'UE.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés