Rapport Mo Ibrahim sur la Gouvernance en Afrique : quelques progrès mais encore d’immenses défis à relever

Pretoria (© 2019 Afriquinfos) Ce mardi 15 octobre, la Fondation Mo Ibrahim, du nom du milliardaire britannique d’origine soudanaise a publié son rapport sur la Gouvernance en Afrique. S’il y est fait cas de quelques progrès enregistrés çà et là sur le continent, il n’en reste pas moins d’immenses défis à relever dans divers domaines.

Axé sur l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) et sur l’agenda 2063 de l’Union Africaine, le rapport Mo Ibrahim 2019, fait état de progression dans de nombreux pays africains en matière de gouvernance. Malgré ces avancées, cet état des lieux pointe les immenses défis à résoudre dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la création d’emplois ou de l’égalité des genres sur fond d’explosion démographique. Pour le richissime philanthrope, la publication dudit rapport intervient à un moment critique alors que l’Afrique se prépare à entrer dans la dernière décennie de l’agenda des ODD 2030 et est à mi-parcours du premier plan de mise en œuvre décennal de l’Agenda 2063.

Il urge donc que les gouvernements et les partenaires diversifient les économies, accélèrent les projets d’infrastructures mais aussi les investissements dans le monde rural. L’effectivité de l’intégration régionale figure également en bonne place des recommandations de la fondation Mo Ibrahim.

Mais pour pouvoir évaluer ces progressions, il faudrait que des données soient disponibles bar pour l’heure elles font défaut et ne permettent de « suivre avec précision les progrès » mais aussi de « mobiliser de manière efficiente les ressources ».

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés