Mozambique : l’UE déplore les irrégularités lors des élections d’octobre

Maputo (© 2020 Afriquinfos)- La Mission d’Observation de l’Union européenne lors de la présidentielle d’octobre dernier au Mozambique a rendu son rapport ce mercredi 12 février. Dans celui-ci, l’UE déplore les fraudes massives qui ont entaché le scrutin.

Le 15 octobre 2019, le Mozambique a tenu des élections générales. Des législatives pour renouveler les 250 sièges de l’Assemblée Nationale mais aussi la Présidentielle et les Provinciales.  Des scrutins largement remportés par le Front de Libération du Mozambique  (Frelimo), le parti au pouvoir qui a vu 184 de ses députés élus contre 60 pour le Renamo son principal challenger. Sauf que selon la Mission d’Observation de l’UE, les différents scrutins ont été entachés d’importantes irrégularités. Des fraudes auraient été constatées à toutes les étapes du processus informe la mission.

Le Frelimo est pointé du doigt comme principal artisan de ces irrégularités. Le pattti au pouvoir est notamment accusé d’avoir utilisé des fonds publics pour sa campagne électorale, d’avoir bénéficié d’un  traitement médiatique disproportionné en sa faveur et que des bourrages d’urnes ont été constatés dans les bastions de l’opposition, et ont profité au Frelimo et à ses candidats.

Ce rapport de l’UE prend à contre-pied les rapports produits par les missions d’observations africaines qui ont validé les résultats des scrutins et félicité les vainqueurs.

Le Mozambique sort de plusieurs années de guerre civile et n’a signé un accord de paix qu’il y a quelques mois.

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés