Afrique du Sud : Deux ans déjà que le zoulou blanc J. Clegg est parti…

Johannesburg © 2021 Afriquinfos) – Deux ans déjà que Johnny Clegg a définitivement déposé sa guitare. Le chanteur sud-africain, auteur du célèbre tube « Asimbonanga » dédié à Nelson Mandela, avait succombé à un cancer du pancréas.

C’était un 16 juillet 2019 que via un communiqué publié par son Manager Roddy Quinn que le monde apprenait le décès de Johnny Clegg. Celui qui était surnommé le « Zoulou Blanc » luttait depuis quatre ans et demi contre un cancer du pancréas. Il avait 66 ans et une immense carrière derrière lui.

Son engagement contre le régime d’apartheid et sa célèbre chanson « Asimbonanga » dédiée à Nelson Mandela, alors figure de la lutte contre le régime d’oppression, en on fait une icône mondiale. Johnny Clegg a surtout révolutionné la musique sud-africaine en créant un style unique : « Il a joué un rôle majeur en Afrique du Sud en faisant découvrir différentes cultures et en rapprochant ainsi les gens », a expliqué son manager dans un communiqué. « Il nous a montré ce que cela signifiait d’embrasser d’autres cultures sans perdre son identité (…). Avec son style unique de musique, il a surmonté les barrières culturelles, comme peu l’ont fait », écrivait son manager il y a deux ans. Le chanteur avait su allier les rythmes zoulous et la pop occidentale.

Une cérémonie publique avait été organisée à Johannesburg pour rendre hommage et dire adieu à l’une des plus grandes voix de la lutte contre l’apartheid. Des responsables étatiques, des musiciens et autres artistes sud-africains avaient effectué nombreux le déplacement. De nombreux tubes à succès de Johnny Clegg avaient été interprétés lors de cet hommage national.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés