Le COMESA mis au défi de réduire la facture des importations annuelles de nourriture

 

L’Alliance pour le commerce des marchandises en Afrique orientale et australe (ACTESA), agence agricole spécialisée faisant partie du COMESA, estime que la facture des importations annuelles de nourriture en Afrique, évaluées à 19 milliards de dollars américains, devrait être réduite afin de booster la production agricole.

« L’Afrique connait encore des problèmes d’insécurité alimentaire et c’est pourquoi des déclarations majeures sont faites concernant les fonds mondiaux pour aider l’Afrique, mais des informations récentes indiquent que 19 milliards de dollars sont dépensés chaque année par les Etats membres du COMESA uniquement pour les importations de nourriture. Il s’agit d’une énorme quantité et cela montre qu’il y a du potentiel dans le secteur agricole pour créer des emplois et renforcer la sécurité alimentaire si ces fonds étaient dépensés sur la productivité agricole », a déclaré le directeur exécutif de l’organisation, Chungu Mwila, cité par le journal.

Il a poursuivi en expliquant que l’investissement de 3 milliards de dollars proposé par les nations du G8 pour renforcer la sécurité alimentaire africaine n’était pas la première déclaration du genre visant à assurer le succès sur le long-terme de l’agriculture africaine, ajoutant que de nombreuses ressources associées aux subventions agricoles et aux fonds promis par la communauté internationale n’atteignent jamais les individus concernés.

« Nous avons besoin de mécanismes qui garantissent que ces ressources, y compris les fonds promis par la communauté internationale, soient utilisés pour les populations dans le besoin. A ACTESA, nous travaillons sur l’application de politiques qui permettront d’intégrer les petits agriculteurs sur les grands marchés afin qu’ils deviennent compétitifs et améliorent leur vie », a-t-il ajouté.

ACTESA est une agence spécialisée du COMESA dotée d’un mandat spécifique pour aider les petits agriculteurs, qui produisent des produits alimentaires de base, à se rendre compte que l’agriculture est un business et joue un rôle majeur dans l’amélioration de la sécurité alimentaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Commerce : accroissement des échanges entre Maurice et les pays du Comesa et de la Sadc
Accord de coopération énergétique entre la Zambie et le COMESA
RDC : Les ONG dénoncent le manque de collaboration des autorités pour l'arrestation du président sou...
Le sommet de la Comesa se tiendra fin février à Kinshasa
Le COMESA envoie une équipe de 25 observateurs électoraux en RDC
Les Etats du COMESA appelés à se doter des industries de transformation des matières premières
Forum Africa 2017 se tiendra du 7 au 9 décembre en Egypte
L'UA souhaite des élections pacifiques au Kenya après les violences électorales de 2007
L’Égypte souhaite jouer un rôle clé dans l’intégration régionale en Afrique
Madagascar/Présidentielle : Les observateurs électoraux du COMESA en mission
Le Zimbabwe accueillera la conférence du COMESA sur l'environnement économique
Le COMESA salue la volonté du gouvernement de la RDC à reformer son environnement des affaires
Le COMESA va débloquer 5 millions USD en faveur des petites et moyennes entreprises
Maurice : Hausse des échanges commerciaux avec le COMESA et la SADC
Le Fonds de Solidarité Africain en session ordinaire à Lomé
Djibouti va créer la première cour commerciale internationale de l'Afrique
Facilitation du commerce en Afrique: La zone tripartite de libre-échange mise en œuvre début 2020 (C...
Maurice accueille le comité ministériel tripartite COMESA-EAC-SADC
L'Afrique cherche à développer sa coopération avec la Chine en termes d'infrastructures et d'énergie
Les réserves internationales du COMESA totalisent 112 milliards de dollars
Le COMESA envisage de promouvoir des politiques de réduction de la pauvreté
Le COMESA appelle à créer une institution de développement africaine tripartite

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés