L’Angola renvoie plus de 400 immigrés clandestins

Parmi ces immigrés clandestins, 257 ressortissants étrangers ont quitté Cabinda de leur plein gré suite aux nouvelles mesures anti-immigration, et ont regagné leur pays, notamment la République démocratique du Congo (RDC). 162 autres clandestins ont par contre dû être expulsés de force vers leurs pays d'origine, dont 145 vers la RDC et 17 vers le Congo-Brazzaville, selon les Services des étrangers et de l'immigration (SME), cités par Angop.

Tous les étrangers demeurant illégalement à Cabinda ont ainsi été rapatriés au cours de cette opération menée par le SME durant les derniers jours de 2011, baptisée "opération Noël".

La plupart de ces clandestins s'étaient installés à Cabinda pour y chercher des opportunités de travail, le boom de l'industrie pétrolière ayant engendré un marché de l'emploi dynamique dans la région.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés