Accueil Reste du Monde Argentine : Le chef de la marine limogé suite à la saisie d’un navire par le Ghana

Argentine : Le chef de la marine limogé suite à la saisie d’un navire par le Ghana

Argentine : Le chef de la marine limogé suite à la saisie d’un navire par le Ghana

Lors d'une conférence de presse, M. Scoccimarro a fait savoir que Carlos Paz serait remplacé par le vice-amiral Daniel Martin, un vétéran de la guerre des Malouines, lors de laquelle se sont affrontées en 1982 la Grande-Bretagne et l'Argentine.

Le limogeage de Carlos Paz est survenu en raison de la saisie le 2 octobre de la Libertad, une frégate d'entraînement de la marine argentine, dans le port de Tema au Ghana, où un magistrat a jugé que l'Argentine avait une dette non réglée envers des investisseurs pour des obligations ayant expiré.

Deux autres officiers de haut rang de la marine ont également été destitués.

Le porte-parole de la présidence a indiqué que ces officiers de la marine étaient responsables du changement de l'itinéraire du navire, en particulier de la décision de faire escale au Ghana.

Au moment de sa saisie, le navire argentin était en "mission de bons offices" au Ghana, avec à bord un équipage de 220 membres, ainsi que 110 étudiants, dont certains sont originaires d'Uruguay et du Chili.

Le Ghana a fait cette saisie après avoir reçu une demande de la société NML Capital Limited, qui a porté plainte contre le pays sud-américain pour le non remboursement de ses obligations.

D'après le document présenté par NML Capital, l'Argentine lui doit plus de 370 millions de dollars.