Accueil Afrique du Nord Sud Soudan Une envoyée de l’ONU rencontre des déplacés au Soudan du Sud

Une envoyée de l’ONU rencontre des déplacés au Soudan du Sud

"Mme Johnson a dit que la population ne se sentait pas en sécurité mais se rendait aussi à la base de l'UNMISS (mission de l'ONU au Soudan du Sud) pour de la nourriture, puisque l'une des conséquences des combats est l'insécurité alimentaire," a indiqué M. Dujarric lors d'un point de presse quotidien, faisant remarquer que "des individus arrivent toujours quotidiennement."

Mme Johnson, qui est également à la tête de l'UNMISS, a rencontré mardi de hauts responsables de l'Etat d'Unité en vue d'examiner la crise en cours et  la situation humanitaire qui va en se détériorant. Elle a également rencontré le personnel de l'ONU, a fait savoir le porte-parole.

"Près de 100 000 civils sont actuellement sous la protection de l'UNMISS à l'échelle de la nation, le plus grand nombre de personnes déplacées se trouvant à Bentiu," a-t-il informé.

Les luttes politiques internes opposant le président Salva Kiir à l'ancien vice-président Riek Machar se sont transformées en un conflit tous azimuts qui a coûté la vie à des milliers de personnes et mis près de 5 millions de personnes dans le besoin d'une assistance humanitaire sans compter les atrocités commises par les deux camps.

Selon l'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), 923 000 Sud-Soudanais ont été déplacés au sein de leur propre pays, alors que plus de 293 000 personnes sont devenues des réfugiés dans les pays voisins depuis que la crise a commencé à la mi-décembre 2013.