Accueil Afrique de l'Ouest Togo Togo : Souhaits pour la BOAD, 40 ans après sa naissance

Togo : Souhaits pour la BOAD, 40 ans après sa naissance

Togo : Souhaits pour la BOAD, 40 ans après sa naissance

La BOAD (Banque ouest-africaine de développement) a vu les choses en grand en organisant les majeures festivités marquant son 40ème anniversaire. Au total, 4 Chefs d’Etat ont participé au lancement d’un Forum marquant cet évènement : F. Gnassingbé du Togo, B. Yayi du Bénin, IBK du Mali et M. Issifou du Niger.

Au nom de ses pairs, Faure Gnassingbé (qui vient de passer deux ans au Sommet de l’UEMOA) a souhaité « voir à l’œuvre une BOAD plus forte » durant les prochaines années. Bien avant le président togolais, le numéro un de cette Banque, le Béninois Narcisse C. Adovelande s’est voulu optimiste en l’avenir de l’institution qu’il préside, en dépit des énormes défis qui se posent à elle. La BOAD doit consolider son « rôle de leader régional de financement », a fait remarquer M. Adovelande.

Président en exercice de l’UEMOA, Dr Boni Yayi (ex Président de la BOAD) a convié les participants au Forum marquant les 40 ans de la BOAD à en tirer de grands enseignements à même de booster le développement concerté des huit Etats de cette Union. « Si la BOAD n’existait pas, il fallait la créer », a souligné M. Yayi.

 En quatre décennies d’existence, la BOAD a financé plusieurs centaines de projets en Afrique de l’ouest évalués à 2.800 milliards de fcfa. Elle dispose depuis 2010 d’un capital de plus de 1050 milliards de fcfa. 394 milliards de fcfa ont été mis par la BOAD à la disposition Togo depuis plus de quatre décennies.

 

 (Par Edem Gadegbeku)

Afriquinfos